browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Etape 11 – 15 juin

Posted by on 22 juin 2011

C’est confirmé, l’hôtel est pourri de chez pourri.

D’abord, il faut mettre de l’essence. Le pompiste, prévenu la veille doit nous attendre à la pompe. Ca c’est dans un monde merveilleux ! En effet, lorsque nous arrivons à la pompe, il n’y a personne. Nous sollicitons un autochtone motorisé pour qu’il aille chercher le pompiste. Donc, nous attendons. Le pompiste arrive. Nous faisons le plein des motos. Manque bol, il n’a pas de monnaie. Donc, nous attendons. Puis, c’est une autre personne qui n’a rien à voir qui nous rend la monnaie. Ce pays est étonnant !

Nous repartons par la piste pour une longue étape. On commence par 230 km de piste : la RN10 ! Un vrai régal !

Nous croissons ou dépassons tout type de véhicule : taxi brousse, semi-remorques, vélo, 4×4, char à zébu.

Sans oublier les troupeaux de zébus en semi-liberté. Attention aux zébus car ils décident de traverser la piste quand bon leur semble. D’autant plus dangereux qu’ils sont affolés par le bruit des motos. Du coup, on ne sait pas de quel côté ils vont se diriger !

Cette piste est un modèle pour enduriste. Elle alterne le sable, les cailloux et est vallonnée à souhait. Il y a même des partie technique. Comme je le disais un vrai régal !

Nous sortons de la piste à 13h. Une performance car nous sommes partis à 8h. 5h pour faire 230 km, on n’a pas chômé !

On trouve un restaurant où nous mangeons de l’excellent Zébu.

Maintenant, c’est la route. 200 km de route droite dans des plaines à perte de vue. Ca nous donne l’occasion de traverser les 3 villes des mines de saphir. Endroits dangereux s’il en est !

Nous arrivons à l’étape avec un mal au cul. La route, ce n’est pas bon pour les fesses !

Nous logeons dans un lodge en face du massif de l’Isalo (on prononce Ichal). C’est un sport de marcheurs. D’ailleurs, il y en a plein. Des français essentiellement. La raison est simple : c’est dans le Guide du Routard ! Certains d’entre eux n’ont pas manqué de nous faire remarquer que nous étions motards. Et alors ? Nous sommes restés zen et les avons ignorés.

Etape 11

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA request error. Details: Error. No connection.